IVG : rien ne peut bâillonner la vérité

IVG : rien ne peut bâillonner la vérité

Par Sabine Faivre – Le 17 mars 2019 – Boulevard Voltaire

Non, l’IVG, ce n’est pas ça.

© Régis Ollivier

Le 13 mars dernier, Anne Élisabeth Lemoine invitait, sur le plateau de « C à vous », plusieurs jeunes femmes venues témoigner de leur IVG, dans un seul but : faire la promotion du droit à l’IVG.

Or, quelle ne fut pas notre stupeur d’entendre une des jeunes mamans, mineure, témoigner en termes saisissants : « Je sens que ça va être beaucoup plus sale que ce qu’on m’avait expliqué, je perds du sang, beaucoup de sang, en fait. Je m’assois sur la cuvette des toilettes. Mais ce que je perds, c’est… de la chair, il faut le dire, c’est de la chair. »

Et l’autre journaliste de reformuler : « Lola exprime son expérience avec des mots très forts, c’est de la chair qui se termine en chasse d’eau. »

Un malaise palpable se répand sur le plateau.

Et là, on sent qu’on atteint la vérité profonde sur l’IVG. Cette vérité jaillit de façon brute dans la bouche de cette jeune fille désormais détruite, qui n’a comme seul tort que de s’être laissée berner par un système qui lui a fait croire que tout serait simple, facile, indolore, propre et aseptisé.

Non, l’IVG, ce n’est pas ça.

Lire la suite sur Boulevard Voltaire

Une réaction au sujet de « IVG : rien ne peut bâillonner la vérité »

  1. l IVG c’est quelque chose de terrible psychologiquement a assumer.
    la prise en charge met la personne en situation de faute a assumer.
    pour ma part on m a fait prendre le 2 eme cachet dans la salle attenante a la salle de puériculture avec les bébés présents de la clinique maymard a bastia .
    Maintenant on expulse une  » capsule » …
    pas de la chair…je l ai constaté dans mes draps.
    et surtout les raisons que nous avons a faire cet acte est je pense pour chacune pas anodin.
    je refuse de penser que mes raisons sont plus légitimes que celles des autres!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :