Le recours aux baïonnettes pour gérer l’ordre public

Le recours aux baïonnettes pour gérer l’ordre public

Olivier Damien – Le 22 mars 2019 – Boulevard Voltaire

© Tosque Jean-Louis

Cette nouvelle décision ahurissante d’Emmanuel Macron d’impliquer l’armée dans des opérations de maintien de l’ordre relève-t-elle, une fois de plus, de l’incompétence ou d’une volonté, désormais non dissimulée, de mettre la France au pas ?

En décidant de faire appel aux militaires de l’opération Sentinelle à l’occasion de l’acte XIX des gilets jaunes, l’exécutif vient de franchir un nouveau palier qui est, incontestablement, celui de tous les dangers. Certes, ce recours à la force armée trouve dans notre personnel politique national, essentiellement au sein de la majorité et de ses alliés il est vrai, mais aussi dans la population, ses adeptes. Pourtant, ont-ils bien compris que ce retour en arrière de plusieurs dizaines d’années dans la gestion de l’ordre public risque fort d’être la source de difficultés et de débordements pires encore que ceux rencontrés jusque-là.

Lire la suite

Une réaction au sujet de « Le recours aux baïonnettes pour gérer l’ordre public »

  1. En 1905 la Russie plongea dans une révolte bien vite enrayée par une répression sans merci qui détermina le peuple à se révolter un peu plus et de mettre fin au pouvoir autocratique du Tsar. Quelques années plus tard, les bolcheviks profitent de la pagaille pour prendre le pouvoir en 1917. La suite, on la connaît. Plus la révolte des Gilets Jaunes prend l’ampleur plus je trouve de ressemblances avec la Révolution russe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :