Qu’ils construisent des piscines pour leurs femmes au sein des mosquées .

Qu’ils construisent des piscines pour leurs femmes au sein des mosquées .

Régis Ollivier – Le 24 juin 2019 – Au gré de mes humeurs

Dans la série « Faut pas déconner quand même ! », qu’est-ce que j’apprends…

© Tosque Jean-Louis

Grenoble. Des femmes défient l’interdiction et se baignent en burkini à la piscine municipale

Et là, on tombe sur le cul. C’est quoi ce bordel ? Alors moi je suggère que ces femmes là exigent de leurs hommes qu’ils construisent des piscines dédiées à leurs activités et à leur accoutrement au sein même des mosquées. On ne transige pas avec la laïcité. Point barre.

Mais voila, si on leur suggère cela, ils vont nous dire : « Mais vous n’y pensez pas mon brave Monsieur… C’est interdit ». Parce que quand c’est interdit chez eux, c’est interdit.

Mais quand c’est chez nous, je veux dire dans les piscines de la République, « il est interdit d’interdire », c’est bien connu.

https://www.ouest-france.fr/auvergne-rhone-alpes/grenoble-38000/grenoble-des-femmes-defient-l-interdiction-et-se-baignent-en-burkini-la-piscine-municipale-6413461?

3 réactions au sujet de « Qu’ils construisent des piscines pour leurs femmes au sein des mosquées . »

  1. Bien dit mon colonel – mais que font nos élus dans ce bordel??? hein – dites moi – J’ajouterai que les plages de la méditerranée, il y en a aussi. Faut pas déconner, elles salissent l’eau et à nous on nous interdit les shorts de bain. Voilà c’est dit

  2. Encore une fois, lâcheté de nos politiques.
    Le maire islamo-gauchiste-verdouille de Grenoble est un bel exemple de pleutrerie et de bassesse de cette engeance qui fait de la politique communautaire et qui est asservi à la secte islam.

  3. Moi aussi je suis atterrée par la lâcheté des politiques de tous bords. L’islam grignotte la laïcité impunément et son audace grandit sans cesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :